République française

E-Veille

Article publié sur internet et sélectionné lors du processus de business intelligence monitoring de BPA

FRANCE : Les modalités de la certification des sociétés à mission se précisent – Décret 2020-1 du 2 Janvier 2020

Résumé

La loi PACTE (2019-486) a pour ambition de positionner l’entreprise dans le 21ème siècle en intégrant sa responsabilité sociétale, qui sera désormais évaluée à travers trois niveaux d’engagement :

  • Les impacts sociaux et environnementaux  (modification de l’article 1833 du code civil) ;
  • La réflexion sur son environnement à long terme (via la notion de « raison d’être ») ;
  • Le statut de « société à mission » qui étend la raison d’être de l’entreprise à une plus-value sociétale.

Ce dernier engagement à la double particularité d’être parfaitement volontaire, et objectivement soumis aux résultats. De plus, il induit un bénéfice d’image majeur pour les organisations, sans pour autant se cantonner à une action de communication vide de sens (la qualité de « société à mission » peut en réalité être perdue lorsque les obligations statutaires ne sont pas remplies).

Le décret 2020-1 du 2 Janvier 2020 précise, entre autres choses, que l’évaluation du statut de société à mission sera évalué par un tiers indépendant qui aura été accrédité par le COFRAC.

Consultez le texte source

[pdf-embedder url=”https://www.globalbpa.com/wp-content/uploads/2020/01/FRANCE_DECRET_2020-01-CertificationSocietesMissions-joe_20200103_0002_0019.pdf”]