Guerre économique et
déstabilisation stratégique
par l'utilisation du droit

Serez-vous la prochaine cible ? Savez-vous vous protéger ?

En savoir plus

Gouvernance d'entreprise :
votre prochain challenge

Votre gouvernance est-elle compréhensible et rassurante pour vos parties-prenantes ?
(régulateurs, investisseurs, acquéreurs, etc)

En savoir plus

Innovation :
la compliance dans tous ses états

Avez-vous intégré le réflexe compliance dans votre nouvel univers digital ?

En savoir plus

Vous rêvez d'une entreprise agile ?

Disposez-vous des compétences adaptées à une prise de décision pertinente au niveau opérationnel ?

En savoir plus
Evaluer la performance de sa gouvernance

Etre en mesure de relever les enjeux stratégiques

Le Conseil est le garant de l’intérêt social, de la performance de l’entreprise.

Il veille aussi à la cohérence des actions engagées, avec l’objet même de la société et s’assure du respect de ses valeurs fondatrices.

Le bon fonctionnement du Conseil est aussi un gage de réussite de l’entreprise pour relever ses enjeux stratégiques, mais aussi pour faire face aux crises.

Si certaines règlementations invitent les Conseils à s’auto-évaluer, la motivation pour mettre en place une auto-évaluation repose sur ….

En savoir plus

Cartographier ses risques

La gestion du risque intègre toutes nos pratiques professionnelles

Nos pratiques professionnelles sont évoluent fortement.

Chaque professionnel doit devenir un gestionnaire des risques concernant son activité et ses pratiques.

La loi Sapin 2 (N° 2016-1691) et la loi relative au devoir de vigilance des sociétés mères et des entreprises donneuses d’ordres (N°2017-399) illustrent le mouvement qui est fortement ancré en France et à l’international.

Nous devenons responsables de la bonne gestion de nos risques. Certains risques ont un caractère pénal.

Le paradigme évolue aussi: nous passons qui détient l’information détient le pouvoir, à qui détient l’information (d’une situation à risque) détient le risque, car la responsabilité personnelle du collaborateur pourra être recherchée.

Cartographier vos risques est essentiel et permet de protéger non seulement l’entreprise, mais aussi les dirigeants et les collaborateurs

En savoir plus

Evaluer son dispositif de compliance

La compliance, le nouveau passeport pour fluidifier le business

Depuis 2005, la conformité (compliance) est devenue une obligation légale et règlementaire pour le secteur bancaire et financier.

Aujourd’hui la conformité, au sens large, concerne toutes les entreprises. Cette conformité concerne de très nombreuses thématiques, aussi différentes que le droit du travail et la fiscalité.

Récemment des thématiques ont émergé avec force: corruption, devoir de vigilance, droits humains, financement du terrorisme, blanchiment des capitaux, fraude fiscale, etc.

Pour la plupart de ces thématiques, la loi oblige l’entreprise à mettre en place un cadre permettant la gestion et la démonstration de la conformité.

Par ailleurs, l’ISO a publié une norme ISO 19600 visant à aider les entreprises à mettre en œuvre ce cadre de gestion conformité, le dispositif compliance.

BPA et André JACQUEMET ont participé à la co-rédaction de ce standard international. Nous pouvons vous aider à évaluer ou à mettre en place de façon adaptée, en prenant en compte vos spécificités, en France et à l’étranger.

En savoir plus

Mise à jour de l’eLearning LCB-FT

BPA vient de mettre à jour ses cours e-learning LCB-FT pour les sociétés financières

BPA a mis à jour ses cours e-learning pour refléter la publication de la 5e directive européenne anti-blanchiment (UE 2018/843) le 19 Juin 2018 (JOE L 156)

En savoir plus

Améliorer sa déclaration TRACFIN

25% des griefs de l’ACPR concernent les déclarations de soupçon TRACFIN

Lors de ses inspections, l’ACPR, relève trop souvent une déficience des établissements concernant les déclarations de soupçon. Souvent, il transparait que ces derniers, n’ont pas vu, n’ont pas su comment gérer la situation à risque, n’ont pas déclaré de soupçon relatif aux opérations de leur clientèle bien qu’ils savaient, ou avaient de bonne raison de soupçonner que la situation devait être déclarée.

Parallèlement TRACFIN se plaint de la mauvaise qualité des déclarations de soupçon envoyées par certains établissements.

Les échanges formels et informels entre TRACFIN et l’ACPR permettent de croiser la qualité des déclarations de soupçon reçues par TRACFIN avec l’évaluation des dispositifs LCB-FT des établissements réalisée par le secrétariat général de l’ACPR.

Les sanctions pécuniaires de l’ACPR, pouvant se monter à plusieurs millions, invitent à la vigilance.

Savoir détecter et analyser une situation donnée est une compétence importante pour assurer la conformité de votre établissement.

La qualité d’une déclaration de soupçon traduit la qualité de vos diligences et votre capacité à identifier les situations à risque.

Il est temps de se protéger.

En savoir plus

Actualités

Ils nous font confiance

Renforcer le dispositif de Sécurité Financière de la ligne métier, en France et à l'international

Le client souhaite renforcer son dispositif de prévention du risque LCB-FT en France et à l'international (Hong-Kong, Singapour, Taiwan, Italie, Londres, News-York).

Définir la stratégie de filtrage anti-terroriste de la ligne métier, en France et à l'international

Le client souhaite re-définir sa stratégie de filtrage anti-terroriste pour la ligne métier assurance en prenant en compte ses spécificités

Faire évoluer la gouvernance d'un groupe mutualiste

Le client souhaite adapter les structure de gouvernance du groupe aux exigences de solvabilité 2

Uniformiser les pratiques de gestion des risques dans le groupe

Le client souhaite uniformiser la pratique de gestion des risques entre ses différents métiers (Médias, Construction, Télécommunications)

Définir une vision de la politique anti-corruption du Groupe

Le client souhaite sensibiliser les collaborateurs et le président aux risques de corruption et sur la nécessité de se doter d'un dispositif de compliance pour ce groupe multi-national

Cartographier le risque de corruption

Le client souhaite évaluer son exposition au risque de corruption en vue de consolider et ajuster son dispositif compliance
Maif

Apporter l'expertise LCB-FT et la méthodologie d'analyse pour l'audit des filiales du Groupe

Le client souhaite bénéficier de la meilleure expertise pour renforcer la pertinence de ses audits anti-blanchiment (LCB-FT) lors de ses missions d'audit groupe et/ou de l'audit des filiales
75 %

des administrateurs n’ont pas une vue complète de l’entreprise.

85%

des responsables formation souhaitent une hotline avec des experts métiers pour les formations.

19.8 M€

Montant total des sanctions de l’ACPR depuis le début de l’année 2018.