BPA s’engage pour protéger vos données personnelles sur l’ensemble de ses sites et plateformes techniques (e-learning, test de compatibilité, cartographie des risques, etc).

La documentation regroupée dans ce chapitre reprends répond aux questions des utilisateurs de la plateforme.

Le RGPD accorde aux personnes concernées un certain nombre de droits concernant la manière dont les responsables du traitement gèrent leurs données. Ces droits imposent aux responsables du traitement de mettre en place des systèmes destinés à répondre et satisfaire rapidement les demandes des personnes concernées.

Accès aux données :

Les personnes concernées ont le droit d’obtenir du responsable du traitement la confirmation que les données sont ou non traitées. Si c’est le cas, le responsable du traitement doit fournir aux personnes concernées des informations sur ce traitement : détails sur les données traitées, finalités du traitement et autres parties avec qui ces données sont partagées.

Droit d’opposition :

Les personnes concernées peuvent, dans certains cas, s’opposer à tout moment au traitement de leurs données à caractère personnel, en particulier si ce traitement est réalisé à des fins de marketing direct.

Rectification des données :

Les personnes concernées peuvent demander à ce qu’un responsable du traitement corrige ou complète les données à caractère personnel si celles-ci sont inexactes ou incomplètes.

Limitation du traitement :

Les personnes concernées peuvent demander à ce qu’un responsable du traitement supprime l’accès à leurs données à caractère personnel, ainsi que leur modification. Par exemple, le responsable du traitement peut identifier les données ou employer des moyens technologiques pour veiller à ce qu’elles ne soient plus traitées par quiconque.

Portabilité des données :

Dans certains cas, les personnes concernées ont le droit de demander à un responsable du traitement qu’il fournisse leurs données à caractère personnel sous une forme structurée, courante et lisible par une machine (par exemple, un fichier .csv), afin qu’elles puissent transmettre leurs propres données à caractère personnel à une autre entreprise.

Droit de suppression :

Également appelé « droit à l’oubli », ce droit donne aux personnes concernées la possibilité de demander à un responsable du traitement qu’il supprime ou retire leurs données à caractère personnel dans les situations suivantes : lorsque les données ne sont plus nécessaires pour la finalité d’origine, lorsque la personne concernée retire son consentement, ou lorsqu’elle s’oppose au traitement de ses données et que le responsable du traitement n’a aucun intérêt légitime justifiant le traitement.